Accueil / À propos / CV Enrichi

Digital Manager


Bienvenue sur mon CV enrichi. Cette page a pour but de renseigner les recruteurs les plus exigeants sur mon parcours et mes capacités.

Je me positionne sur le marché du travail comme un professionnel du numérique multi-casquette capable d'intervenir à tous les niveaux d'une chaîne de production.

J'ai acquis au fil de mes expériences de nombreuses compétences techniques avancées dans plusieurs domaines qui me permettent de traiter les problématiques au cœur et en lien avec les différents métiers du numérique.

Je m'attache à conserver une vision globale de l'ensemble des événements d'un système.

Vous pouvez télécharger mon CV de base en version PDF ou poursuivre sur les détails :



Sommaire




Expériences professionnelles


J'ai eu la chance de multiplier les expériences professionnelles à des postes différents et dans de nombreux environnements en TPE, PME, ESN, agence, startup, institution et grand groupe. Cette diversité de parcours a contribué à me rendre plus autonome, réactif et adaptable.

Lors de mes stages et alternances, j'ai fait le job à la hauteur de ce que l'on attendait d'un professionnel voire mieux que la plupart des salariés en poste sur certains points, car on a tous des compétences complémentaires et parcours de vie différents. Aussi, je ne veux pas entendre que la valeur de telle ou telle expérience n'est pas la même.

Retour au sommaire



Dotmind

Chargé de référencement

Agence web/ESN - 6 mois de Mars à Octobre 2018


Dotmind est une agence web que l'on pourrait qualifier d'ESN. Elle recrute des développeurs web et les place dans des entreprises pour travailler sur le développement d'applications web et mobile. Elle se positionne sur des technologies modernes comme React et React Native.

J'ai eu pour mission de positionner Dotmind sur les moteurs de recherche.

J'ai également sensibilisé les développeurs de l'entreprise aux bonnes pratiques en matière de référencement naturel. J'ai enfin préparé le terrain par rapport aux éventuelles interrogations de clients sur les législations concernant la protection des données personnelles (RGPD et E-Privacy).

J'ai donné aux équipes de Dotmind toutes les clés pour accroitre la visibilité de leur entreprise sur les moteurs de recherche et réseaux sociaux, rendre attractive leur marque employeur et s'implanter durablement dans le paysage du développement d'applications pour le jour où ils auront les ressources nécessaires pour faire de la stratégie sur le long terme.

Retour au sommaire



Bordeaux Métropole

Veilleur Stratégique

Institution - 6 mois de Avril à Septembre 2017


À la base j'avais postulé pour un stage en community management. Je devais animer les profils de Bordeaux Métropole sur les réseaux sociaux à l'occasion de la Semaine Digitale, un événement de grand ampleur d'une semaine dédié aux innovations numériques.

Malheureusement, l'événement a fini par être annulé faute de budget. Loin de m'avouer vaincu, j'en ai finalement profité pour approndir mes connaissances dans l'institution publique : son fonctionnement, ses normes et ses missions.

Au sein de la Direction du Territoire digital et connecté de la Direction Générale du Numérique et des Systèmes d'Information (DGNSI) de Bordeaux Métropole, j'ai eu la chance de rencontrer des fonctionnaires passionnés par leur métier, passionnants par leur culture générale et vraiment consciencieux dans leur travail.

Sous l'égide directe du Directeur du Territoire digital et connecté qui a généreusement consacré une partie de son temps à ma formation, j'ai eu la chance d'effectuer pas mal de missions diverses et variées : préparation d'une étude sur le déploiement de la fibre dans les entreprises,

Retour au sommaire



SNCF

Chargé de communication

Grande Groupe/EPIC - 3 ans de Septembre 2013 à Septembre 2016


J'ai fait 3 années d'alternance à la SNCF pendant mon BTS en Communication des organisations et ma Licence professionnelle Communication éditoriale et digitale.

Au grès des diverses réorganisations internes des services de communication de l'entreprise, j'ai eu la chance de passer ces trois années dans trois établissements différents et dans deux entités distinctes : SNCF Mobilités et SNCF Réseau.

Un peu d'histoire pour mieux comprendre


Il faut savoir que la SNCF, sous l'impulsion de l'Europe et de sa réforme ferroviaire, a été divisée en trois entités distinctes : SNCF (la maison-mère qui gère son opérateur de transports et les filiales du groupe comme Geodis), SNCF Mobilités et SNCF Réseau. Cette réforme qui a été votée en 2018 avait pour objectif d'ouvrir le marché du transports ferroviaire à la concurrence étrangère.

SNCF Mobilités est ainsi devenue un opérateur de transport à part entière, au même titre que la Deutsche Bahn en Allemagne ou la Renfe en Espagne. Les régions peuvent aujourd'hui décider de faire jouer la concurrence entre les différents opérateurs ferroviaires et choisir un opérateur étranger à la place de la SNCF.

SNCF Réseau est au contraire l'unique responsable de l'entretien des 28 000 killomètres de voies ferrées et 3029 gares (par le biais de sa filiale Gares & Connexions) en France. Il n'a pas de concurrence pour des raisons évidentes de rationnement des coûts et de sécurité tout comme pour Enedis qui entretien le réseau électrique pour des opérateurs comme EDF ou Engie.

1ère année : Traction Sud-Atlantique - SNCF Mobilités


J'ai passé ma première année au sein du siège de l'Établissement Traction Sud-Atlantique, l'établissement en charge des conducteurs de trains de Poitiers à Hendaye.

Bien encadré par mon responsable de stage et toute l'équipe du siège, j'ai appris la communication interne au fur et à mesure des missions qui m'étaient confiées : création de lettres d'information, gestion des affichages dans les établissements, relais de l'information aux correspondants locaux, aide à l'organisation d'événements internes, harmonisation des documents à la charte graphique du groupe, rédaction de plans de communication.

J'ai également beaucoup appris par moi-même à côté en m'intéressant à la culture de l'entreprise, à sa politique de sécurité, aux procédures (référenciels), à la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises), à la formation des salariés, aux dispositifs de mécénats de compétences, aux fiches de postes, aux pouvoirs et contre-pouvoirs (syndicats), à la législation et à la réforme ferroviaire.

La curiosité est indispensable au métier de communicant, surtout quand on doit travailler avec des métiers tous aussi différents dans la sécurité et sûreté, le management de proximité de fonctions techniques.

Participant à la plupart des codirs (comités de direction) de l'établissement, je devais être capable de comprendre ce qui se disait autour de la table afin d'assurer la meilleure retranscription possible et organiser des actions de communication pertinentes.

2ème année : Direction Régionale Aquitaine Poitou-Charentes - SNCF Mobilités


Ma deuxième année s'est déroulée à la division communication de la Direction Régionale Aquitaine Poitou-Charentes, regroupant les services communication de plusieurs établissements suite à une politique de centralisation en régions.

Mes missions sont globalement restées les mêmes si ce n'est que mon périmètre s'est élargi à des interventions ponctuelles en support sur des événements institutionnels et à des missions ponctuelles comme la mise en page du magazine interne de l'ECT de Bordeaux qui s'occupe des contrôleurs de trains.

J'ai découvert un milieu plus politique avec les inaugurations, les interventions de responsables politiques,

3ème année : Direction des Achats Atlantique - SNCF Réseau


J'ai passé ma dernière année à la Direction des Achats Atlantique, cette fois-ci du côté de SNCF Réseau. De Mobilités à Réseau, la culture d'entreprise et les objectifs ne sont pas les mêmes, j'ai donc dû apprendre à naviguer dans des contextes différents avec leurs propres règles, sans compter le monde des achats qui est lui-même très codifié avec ses procédures.

Au-delà de cela, mes missions en communication sont restées les mêmes sauf que l'on m'a confié davantage de responsabilités. Mon manager m'a laissé beaucoup plus d'autonomie que mes anciens responsables dans l'organisation de mes missions et l'organisation d'événements internes et externes afin de favoriser au mieux ma montée en compétences.

Retour au sommaire



Covision

Chef de Projet

Agence de communication - 2 semaines en Février 2015


Dans le cadre de mon BTS Communication, je devais effectuer un stage de 2 semaines au sein d'une structure commerciale et présenter à mon formateur des outils (guide d'entretien téléphonique, etc.) et un fichier de prospection.

J'ai effectué mon stage au sein de l'agence Covision, une petite agence de 4 personnes spécialisée dans la création d'imprimés sur tous types de supports (print, covering, signalétique, objet, textile) pour les entreprises.

En parallèle, elle éditait des guides didactiques pédagogiques (Les éditions du C.O.D.E. pour Comportement, Organisation Détente, Environnement) principalement à destination des collectivités et leurs publics cibles mais aussi pour les entreprises.

Ce produit éditorial clés en mains reposait sur un package comprenant :
  • l'édition d'un guide papier imprimé en plusieurs milliers d'exemplaires et sa version numérique ;
  • une affiche des 10 bonnes pratiques distillées en fin de guide ;
  • un présentoir aux couleurs du guide en question ;
  • un site internet dédié avec ses actualités ;
  • une page Facebook ;
  • une chaine Youtube avec ses vidéos ;

Le département de l'Aube héberge une version 2018 du C.O.D.E. de la Plage (poids : 4,47 Mo) pour vous faire une idée plus précise du concept du guide et de son contenu.

Ma mission était de trouver de nouveaux clients pour le C.O.D.E. par téléphone et tenir mon fichier de prospection à jour. Cela m'a permis de développer mes compétences en prospection commerciale et de prendre un peu plus mes aises au téléphone, ce dont j'avais vraiment du mal.

Plein de bonnes volontés et soucieux de développer mes compétences, j'ai également fait un audit des bonnes pratiques RSE (Responsabilité Sociale et Environnementale) à adopter au sein de l'agence. Il a été bien reçu mais cela n'avait pas vraiment d'impact à une si petite échelle et les priorités de développement étaient tout autres.

Retour au sommaire



ARCA-Media

Chef de Projet SEO

TPE - 6 mois de Janvier à Juin 2012


J'ai fait un stage de 6 mois chez ARCA-Media toujours avec l'Université de Bordeaux. Cette petite agence web dirigée par un unique entrepreuneur proposait divers services allant de la création de sites web et suivi analytique en passant par le référencement, le conseil en stratégie numérique et la veille.

En complément de ses activités principales, mon responsable administrait une multitude de sites internet d'information et se rémunérait par la publicité. J'ai été affecté sur l'un d'eux : un comparateur de forfaits mobiles.

C'était l'année où l'opérateur Free faisait son entrée fracassante sur le marché de la téléphonie mobile avec son fameux forfait à 2 euros. J'étais en charge du référencement du site le-meilleur-forfait.com aujourd'hui hors ligne.

En 4 mois, grâce aux enseignements de mon responsable sur le référencement naturel et à ma curiosité d'en apprendre davantage à côté, j'ai :
  • alimenté la base de données de forfaits mobiles du site avec plus de 1000 entrées ;
  • rédigé plus de 200 articles de blog et dossiers moyens et longs optimisés pour le référencement ;
  • optimisé le maillage interne et multiplié les liens entrants, en publiant sur des annuaires, des sites de contenus et des blogs notamment grâce à des techniques de Black Hat SEO (content spinning, fermes de liens, etc.) très efficaces à l'époque et qui fonctionneraient beaucoup moins bien aujourd'hui ;
  • contribué à augmenter le Page Rank (ancien indicateur de popularité de Google) du site de 0 à 4/10, ce qui était très élevé pour l'époque. La très grande majorité des sites étaient en dessous et seuls les grands annuaires en ligne, Wikipédia ou Google pouvaient prétendre à une popularité élevée ;
  • contribué à placer notre comparateur de forfaits mobile en première position sur les requêtes génériques très concurrentielles "forfait mobile", "forfait orange" et "forfait free" ;
  • permis d'obtenir la première position sur les requêtes de longue-traine "forfait mobile appels illimités" et "forfait mobile internet", pour ne citer que les plus importantes.

Toutes ces actions nous ont permis de coiffer au poteau les comparateurs historiques en place depuis plusieurs années.

Retour au sommaire



Actiplay (ex-ConcoursMania)

Assistant Chef de produit

PME - 5 mois de Mai à Septembre 2011


Je suis entré à ConcoursMania à l'occasion d'un stage de 5 mois sous l'égide de l'Université de Bordeaux. À cette époque ils étaient une petite vingtaine puis ont rapidement grandi à 50 salariés.

J'avais pour mission d'assurer la croissance d'une multitude de sites de jeux flash en ligne destinés à récupérer les données personnelles des visiteurs, dans le respect des lois en vigueur (opt-in demandé), pour les réutiliser dans les campagnes d'emailing de nos clients.

Les intégrateurs web de l'entreprise me fournissaient les modèles d'emailing et je m'occupais de l'insertion du code et du ciblage de nos prospects en fonction de nos différents segments marketing. Je m'occupais également de monétiser directement les sites internet en passant par une régie publicitaire.

Aujourd'hui, Actiplay propose des solutions marketing basées sur la data et respectueuses du RGPD et lois sur la protection des données personnelles, comme depuis toujours en fait.

Retour au sommaire



Diverses imprimeries

Graphiste PAO

Société des Signalisations, Prosper-Jammayrac, ViaCarta, Print System, AIS Beria
PME - 6 mois espacés de 2007 à 2010 et 2015 (AIS Beria)


J'ai eu ma première expérience professionnelle dans une entreprise de sérigraphie de panneaux de signalisation (Société des Signalisations) à l'occasion d'un stage d'observation de 3ème optionnel d'une semaine.

J'ai vraiment commencé à pratiquer lors de mes stages de bac professionnel dans les Industries Graphiques au poste de maquettiste PAO pendant une durée totale de 6 mois. Cela m'a permis de concevoir différents types de documents comme des flyers, affiches, prospectus, dépliants, calendriers, PLV, cartes de visites et étiquettes de bouteilles de vin.

J'ai également fait de la logistique comme de la mise sous pli, de la mise sous film, de la découpe, de l'assemblage et de l'emballage. De façon beaucoup plus occasionnelle, on m'a montré comment câler une plaque et mettre de l'encre dans une machine offset.

J'ai travaillé dans des imprimeries de toutes tailles en zones industrielles et centre-ville : Prosper Jammayrac et ViaCarta qui ont depuis mis la clé sous la porte, la faute à une conjoncture écononique difficile, et Print System qui existe toujours.

La plupart faisaient de l'impression sur-demande (ViaCarta), d'autres de gros tirages (Prosper-Jammayrac), et certaines étaient spécialisées dans des techniques spécifiques comme le gaufrage, la sérigraphie et la dorure à chaud (Print System).

Quelques années plus tard à l'occasion de ma licence professionnelle à l'IUT de Bordeaux Montaigne, on nous a demandé (ma promotion) de passer 3 jours dans une imprimerie pour tâter de la réalité et des problématiques du terrain. AIS Beria est une imprimerie qui fait tout type de documents mais qui est également spécialisée dans l'impression de plans pour architectes, géomètres et artisans, entre autres.

Retour au sommaire



Formations


Mes formations ont toutes un lien avec les secteurs du marketing digital et de la communication et des médias.

Je remercie toutes les personnes qui m'ont fait confiance — les excellents formateurs, responsables de formations et maîtres de stage — et qui m'ont permis de développer mes compétences à la hauteur des professionnels en poste.

Je remercie également les professeurs qui n'ont jamais cru en mes capacités d'aller plus loin que le bac et les conseillers d'orientation qui m'ont toujours aiguillé dans la mauvaise direction. Ils m'ont donné la motivation de me dépasser.

Je suis aujourd'hui multi-diplomé dans des domaines que j'ai choisi et titulaire d'un niveau Bac + 5. Cependant, j'estime que la compétence et l'expérience sont censées primer sur le terrain, même en France malgré ses 50 ans de retard sur les États-Unis en management et autres Sciences de Gestion.

Retour au sommaire



Master 2 Web Management, Marketing Digital, Médias Sociaux

INSEEC/Sup de Pub - École de commerce - Septembre 2016 à Octobre 2018


J'ai souhaité me tourner vers une école de commerce pour découvrir un nouvel environnement. Ma préférence s'est évidemment portée sur une école qui délivre des diplômes reconnus par l'État pour les équivalences en Europe et à l'international et la qualité de formation minimale requise pour figurer au RNCP.

J'ai choisi Sup de Pub en particulier pour ses cursus en marketing numérique mais surtout pour son côté créatif. J'avais envie de valider mes compétences numériques acquises en autodidacte ces dernières années au travers d'un diplôme tout en développant mes compétences en création numérique.

J'ai financé mes deux années de master avec mes propres économies.

1ère année : Master 1 Marketing digital et réseaux sociaux


Des experts en poste en agence ou chez l'annonceur nous ont délivré des cours intéressants et diversifiés dans leur grande majorité. Nous avons étudié :
  • la gestion de projet numérique ;
  • le marketing mobile ;
  • l'achat d'espaces programmatique ;
  • le référencement naturel et payant ;
  • la communication de marque sur les réseaux sociaux ;
  • l'expérience utilisateur (UX) avec le concours des neurosciences ;
  • la gestion de la relation entre les agences et les annonceurs ;
  • la législation propre à Internet et aux métiers du numérique.

Tous ces séminaires étaient ponctués d'études de cas concrètes et de travaux en équipe. Ayant besoin de développer mes compétences relationnelles et en gestion d'équipe, j'ai endossé le rôle du chef d'équipe dès lors que c'était possible.

Petite spécificité de l'école Sup de Pub, des compétitions d'agences sont organisées chaque année (deux cette année). Des étudiants de toutes les promos de l'école (digital, direction artistique, copywriting, planning stratégique et événementiel) mettent leurs compétences en commun en créant leur propre agence et en présentant leur travail devant un annonceur ou une agence.

120 étudiants pour 12 agences étaient en compétition. 3 agences dont la nôtre ont été sélectionnées pour présenter leur travail face au jury final et au reste des étudiants non sélectionnés (bonjour l'ambiance) dans le grand amphithéâtre de l'école.

Mon équipe a remporté la première compétition. J'ai coordonné tout ce beau monde en tempérant les égos de chacun (surtout ceux des créatifs), en définissant une structure de travail commune et en gérant le planning et la "réservation" des salles allouées par l'école (premiers arrivés, premiers servis) pour travailler dans de bonnes conditions.

Mon équipe n'a pas remporté la seconde compétition de l'année mais cette dernière a fortement contribué à renforcer mes compétences en gestion d'équipe. Comme pour la première compétition, j'ai pris le leadership de l'organisation de mon équipe et malgré le fait que nous étions plus nombreux (12 étudiants par équipe/agence), l'ambiance et la coordination ont été meilleures.

Au final j'ai été satisfait du cursus délivré par Sup de Pub. J'y ai trouvé ce que je voulais et confirmé mes compétences en numérique acquises en dehors du système éducatif.

2ère année : Master 2 Web Management, Marketing digital et médias sociaux


Après validation de mon Master 1, j'ai également décidé de faire ma deuxième année de Master à Sup de Pub Bordeaux. J'ai été attiré par la dimension entrepreunariale de cette année où la moitié des cours étaient dédiés à la création d'une entreprise/startup du numérique.

Nous étions accompagnés par des experts de l'IRGO (Institut de Recherche en Gestion des Organisations) de l'Université de Bordeaux, du GRP Lab et de l'écosystème French Tech ; des experts issus du monde de la recherche, des chefs d'entreprises, startupers et un professionnel du secteur bancaire.

Monter une startup en équipe et présenter notre projet face un jury de professionnels et investisseurs potentiels m'a apporté des compétences en élaboration de business plan, études de consommation, gestion, consolidation de budget, prévisions financières et création de prototype (Proof of Concept).

Ceux qui le souhaitaient pouvaient par la suite intégrer l'incubateur de l'INSEEC pour continuer à développer leur startup avec leur équipe. Mon équipe et moi-même avions d'autres projets et puis je ne voyais pas ce que cela pouvait m'apporter de plus par rapport à ce que l'on nous avait déjà enseigné tout au long de l'année.

J'avais des besoins techniques et en recherche et développement que l'incubateur ne pouvait m'apporter. Intégrer l'incubateur à ce moment là n'aurait fait que ralentir dans mon acquisition de compétences techniques modernes spécifiques mais qui sait, peut-être qu'un jour ses services me seront utiles.

Au fil des années j'ai appris à travailler efficacement avec le moins de ressources et dépenses possibles pour des résultats équivalents. Cette culture de la débrouillardise a fait de moi un professionnel capable de monter un projet de toutes pièces, de n'importe où et avec le minimum d'intervenants, intermédiaires et de parties prenantes. Cette dernière année de Master n'a fait que renforcer mes compétences en la matière.

Retour au sommaire



Licence professionnelle Communication éditoriale et digitale

IUT de Bordeaux Montaigne - Institution - Septembre 2015 à Septembre 2016


Les études ne me réussissant finalement pas trop mal, j'ai décidé de poursuivre ma route en licence professionnelle pour deux raisons : la licence est un diplôme universitaire reconnu par l'État et cette formation était axée sur le professionnel.

Le contenu de la formation m'a intéressé par sa dimension pluridisciplinaire avec comme élément central la création, la planification et le déploiement d'une stratégie éditoriale.

L'écrit est omniprésent dans nos sociétés modernes. Derrière chaque communication se cache une stratégie éditoriale, avec sa ligne éditoriale et sa ligne graphique. C'est ce qui permet d'assurer à une entreprise une cohérence et une stabilité génératrice de confiance.

En plus d'une immersion de 3 jours dans une imprimerie, nous avons eu des cours extrêmement variés donnés par des professionnels en poste et capables de nous faire des retours d'expérience concrets :
  • communication interne ;
  • relations presse ;
  • rédaction web et référencement ;
  • écriture journalistique (notamment par un intervenant de l'IBJA, l'école de journalisme de Bordeaux) ;
  • community management (animation de communautés) ;
  • culture de l'image et tendances visuelles ;
  • recherche et traitement de l'information ;
  • mise en page/maquettage ;
  • création de charte graphique ;
  • UI et UX Design (conception d'interfaces) ;
  • photographie ;
  • montage vidéo : scripts, storyboards, tournage et montage.

Ce programme extrêmement complet ponctué de travaux en équipe m'a apporté une vision d'ensemble de toute la chaîne de production d'un produit éditorial. Je peux travailler dans n'importe quelle entreprise et décliner sa communication au travers de nombreux supports.

Pendant ma licence professionnelle, j'étais en alternance en entreprise le matin et en cours l'après-midi, hors périodes de vacances scolaires. Passer d'un environnement à un autre demandait une certaine gymnastique mentale pour se mettre dans les bonnes conditions de l'apprentissage.

Retour au sommaire



Brevet de Technicien Supérieur Communication des organisations

Greta - Éducation Nationale - Formation pour adultes - Septembre 2013 à Septembre 2015


Retour sur les bancs de l'école cette fois-ci dans un GRETA, un organisme de formations pour adultes. J'y ai appris les rudiments de la communication des organisations et de la relation commerciale.

Tandis que le baccalauréat professionnel nous forme à devenir un ouvrier qualifié sur un poste de travail pré-défini, le Brevet de Technicien Supérieur est censé nous inculquer des savoirs plus larges liés au fonctionnement des entreprises afin notamment d'être en mesure de coordonner des équipes de production.

Cette formation est soumis à un référentiel avec les cours suivants :
  • projet de communication : gestion de projet, cahier des charges, plan de communication, budgétisation, les différents médias, relations presse ;
  • conseil et relation annonceur : prospection, relation commerciale, conseil, négociation, achat de prestations, choix de prestataires ;
  • cultures de la communication : les courants de pensées, publicités marquantes ;
  • production : outils de bureautique et PAO (une sinécure pour quelqu'un comme moi venant des Industries Graphiques) ;
  • veille opérationnelle : collecte, synthèse et traitement de l'information ;
  • anglais professionnel : basé sur le secteur de la communication ;
  • économie : fonctionnement du marché, création de richesses, développement durable, les institutions financières, etc. ;
  • droit : statuts juridiques, droit des contrats, formation des salariés, propriété intellectuelle, etc. ;
  • management des entreprises : types d'organisations, parties prenantes, management de la performance, résistance au changement, management de la connaissance, etc.

Au-delà des incontournables propres au métier de communicant, on nous a enseigné toutes les connaissances nécessaires pour évoluer dans un monde complexe soumis au changement, être autonome et maître de son destin.

J'ai pu mettre à profit ces connaissances lors de mes deux premières années en contrat de professionnalisation à la SNCF. Pendant mon BTS, j'étais en alternance 2 ou 3 jours par semaine, une semaine sur deux.

Retour au sommaire



Licence Lettres Modernes (non obtenue)

Université de Bordeaux Montaigne - Institution - Septembre 2010 à Septembre 2012


Cette expérience bien qu'enrichissante a été un échec. Issu d'une formation professionnelle, je n'étais pas du tout préparé aux cours en amphi avec 300 personnes et des maîtres de conférences qui n'ont pas le temps de faire du cas par cas.

De plus, je n'avais pas la culture d'un élève de baccaulérat littéraire et, au-delà de forger son esprit critique, je ne voyais pas ce que pouvaient réellement m'apporter ces cours trop théoriques dans le monde professionnel.

Tous ces éléments couplés à peut-être un manque de maturité dans cet environnement (je n'ai pas honte de le dire) et des temps de transports trop long (1h30 aller, 1h30 retour) auront eu raison de ma motivation à persévérer dans cette voie même si j'ai tout de même réussi à décrocher quelques partiels.

Retour au sommaire



Baccalauréat Professionnel Industries Graphiques

Lycée Les Iris - Éducation Nationale - Septembre 2007 à Septembre 2010


Prévoyants et issus d'un milieu ouvrier, mes parents m'ont rapidement conduit dans les salons d'orientation professionelle pour diversifier mes points de vue. Ne m'épanouissant pas vraiment dans la formation générale classique, les formations professionnelles m'ont fait l'effet d'un appel d'air.

C'est à l'occasion du salon Aquitec en Gironde que j'ai découvert le métier de graphiste PAO et la formation en production graphique proposée par le Lycée Les Iris. J'y ai rencontré mes futurs professeurs et finalement assisté aux journées portes-ouvertes quelques jours plus tard dans les locaux professionnels du Lycée.

Au fil de mes stages, j'ai découvert un secteur passionnant à la croisée de nombreux métiers différents : de la confection des documents offset en passant par la papeterie jusqu'aux ateliers de production avec les machines offset et le conditionnement.

Malgré les nombreuses crises que connaît encore aujourd'hui le secteur et au-delà des façades, j'ai été accueilli par des personnes bienveillantes qui m'ont fait faire le tour de tous les métiers de leurs entreprises.

Mais j'ai aussi découvert un secteur miné par les galères économiques, rongé par la dépression et meurtri par la drogue et l'alcool. Au fond les ateliers ne transpiraient pas la joie de vivre, les bureaux non plus. C'est souvent une réalité dans l'Industrie.

Deux des imprimeries dans lesquelles j'ai fait mes stages ont depuis mis la clé sous la porte et des gens généreux qui avaient pris le temps de me former pendant mes stages se sont donnés la mort.

Cela m'a convaincu de poursuivre ma route ailleurs. Il vaut mieux agir que subir et se diversifier est la meilleur façon de procéder pour ne pas dépendre d'un système injuste entretenu par d'autres (ex: les annonceurs qui vont toujours au moins cher).

Retour au sommaire



Langues


Dans un monde soumis aux règles du marché global et de la mondialisation, la pratique d'une langue étrangère est indispensable pour multiplier les opportunités d'affaires sur de nouveaux marchés ou tout simplement tirer des bénéfices intellectuels d'autres cultures et civilisations.

Dans cette section je détaille sans détours et sans fard mon niveau en langues étrangères.

Retour au sommaire



Français


Le Français est ma langue maternelle. Je met un point d'honneur à la mentionner dans mon CV, même pour postuler à un poste en France. Tout le monde ne parle pas forcément bien le français et quand bien même ce serait le cas cela ne signifie pas forcément que l'on sait bien s'exprimer, avec du style et de la répartie.

Je me suis principalement reposé sur ma mémoire visuelle et mes nombreuses lectures pour apprendre le français, grâce notamment à l'apprentissage par répétition. Les leçons grammaticales sur le COD ou le COI, entre bien d'autres, n'ont été qu'une surcouche inutile voire destabilisante.

Comme une intelligence artificielle basée sur du machine learning qui a besoin de lire beaucoup de livres pour s'améliorer, je multiplie les cas de figure grammaticaux et fait des ajustements au fur et à mesure. Lorsque qu'une tournure ou une orthographe sonne faux dans un texte, cause une dissonance dans mon esprit, je la repère rapidement et la rectifie.

Comme tout le monde je ne suis pas à l'abri d'erreurs mais mon instinct ne fonctionne pas trop mal et m'a évité bien des déconvenues.

Retour au sommaire



Anglais


Les cours d'anglais au collège et au lycée ne m'ont pas été d'une grande utilité. J'ai surtout appris la langue anglaise par moi-même dans des tutoriels en ligne pour apprendre à coder, dans les nombreuses lignes de dialogues de jeux-vidéo exigeants, en lisant des articles de presse et en faisant des traductions d'articles et interviews pour des sites de jeux en ligne.

Je comprends tout type de texte et suis capable d'écrire en anglais mais je manque encore de pratique à l'oral. Je suis capable de tenir une conversation en anglais mais j'ai quelques lacunes concernant la compréhension en fonction des accents.

J'ai obtenu un score de 705 points sur 990 à l'examen du TOEIC. J'ai perdu des points sur la compréhension orale et travaille sur ce point. Il ne me manque pas grand chose.

Retour au sommaire



Espagnol


Mon niveau d'espagnol est très basique. Je souhaite apprendre l'espagol à moyen terme pour converser plus facilement avec une partie de ma famille qui réside à Santiago du Chili et multiplier les opportunités business en Amérique du Sud et autres régions hispanophones du monde.

Retour au sommaire



Licences et certifications


La vie est un apprentissage permanent. Au-delà de sa formation de base, il est indispensable de continuer à se former au fil des années, avec l'évolution des méthodes de production, pour rester au niveau et diversifier son portefeuille.

Voici donc mes différentes licences et certifications à jour :
  • Google : Ads (Réseau de Recherche, Display, Shopping, Vidéo), Analytics ;
  • ANSSI : SecNumAcadémie (fondamentaux de la cybersécurité) ;
  • CNIL : L'Atelier RGPD ;
  • OpenClassrooms : Gérez votre code avec Git et Github ;
  • Université de Bordeaux : Intégrité scientifique dans les métiers de la recherche ;
  • Université de Lyon : Éthique de la recherche ;
  • SciencesPo : Entreprendre dans les Industries Culturelles à l'ère du numérique ;
  • Centrale Lille : MOOC Gestion de Projet, Parcours avancé : Agile Scrum, Management d'équipe ;
  • ESSEC Business School : L'avenir de la décision : connaître et agir en complexité.

Retour au sommaire



Compétences


Voici une sélection de compétences dont je dispose :
  • Conception de sites internet (Wordpress, React JS, Vue JS).
  • Rédaction d'articles de presse, optimisés pour le référencement avec les techniques de l'écriture journalistique.
  • Mise en place de stratégies de référencement sur les moteurs de recherche et suivi analytique.
  • Définition de la stratégie de communication interne et externe d'une entreprise et garant de la cohérence globale.
  • Mise en place d'une stratégie de veille et gestion de l'information.
  • Réalisation d'études de marché et d'enquêtes quantitatives et qualitatives.
  • Animation de communautés en ligne et organisation d'événements.
  • Prises de vue photo et vidéo, traitement des images et montage vidéo.
  • Respect de la législation liée à la propriété intellectuelle, à la protection des données personnelles et au RGPD.

Pour voir le référentiel complet de mes compétences, vous pouvez consulter la page dédiée.
Voir mes compétences

Retour au sommaire



Logiciels


Voici une liste de logiciels, outils et solutions que j'utilise dans mon travail :
  • Microsoft Office : Word, Excel, Powerpoint, Publisher ;
  • Adobe : Photoshop, Illustrator, Indesign, Premiere Pro, After Effects ;
  • Google : Analytics, AdWords, AdSense, Webmaster Tools ;
  • CMS : Wordpress, Joomla, Dupral, Prestashop, Magento ;
  • Référencement : Majestic SEO, SEMrush ;
  • UI / UX : Axure RP, Balsamiq ;
  • Code : HTML 5, CSS 3, JS (bases), React JS (bases), Vue JS (bases), GraphQL (bases), Node JS (bases), Python (bases), Markdown, NPM, Git.

Retour au sommaire



Personnalité


Cette section concerne tout ce qui traite de la personnalité comme les soft skills (compétences relationnelles) et l'état d'esprit.

Soft Skills (compétences relationnelles)


Le terme de "soft skills" est à la mode depuis quelques années déjà. De nombreux experts en recrutement et ressources humaines nous expliquent qu'il faudrait être ceci ou cela.

Pour ma part, j'ai reçu une bonne éducation de mes parents. Ces derniers m'ont inculqué la tolérance, le sens des valeurs et le respect des autres. J'essaie, dans la mesure du possible, d'être quelqu'un de bien.

Ce sont des choses qui, si elles ne sont pas transmises suffisamment tôt dès l'enfance, sont perdues à jamais. De multiples expériences m'ont appris que l'on ne change pas une personnalité pourrie, il faut faire avec ou l'écarter. En revanche, je suis convaincu qu'il est possible de faire des progrès.



Retour au sommaire



Test MBTI


Au test du MBTI (Myers Briggs Type Indicator), j'ai principalement été catégorisé comme Avocat (INFJ) même si j'emprunte les qualités d'autres profils comme tout le monde en fait.

Les profils de type Avocats sont très rares et représentent moins 1 % de la population. Ils sont focalisés sur la résolution de problèmes avant qu'ils ne surgissent afin de rendre la vie des autres meilleure.

Côté défauts, ils ont tendance à ne pas prendre assez de temps pour eux-mêmes et leur trop-plein d'investissement personnel pour atteindre leurs objectifs peuvent les conduire plus rapidement à l'épuisement.

Je me reconnais également dans cette description et connaître mes faiblesses m'a permis de développer des compétences spécifiques comme ma capacité à faire la part des choses et me détacher.

Le site internet des 16 personnalités permet de se tester gratuitement et donne plus de détails sur les différents profils. Présentation du profil Avocat (INFJ).

Retour au sommaire



Centres d'intérêts


Les centres d'intérêts font partie intégrante de nos vies. Quelqu'un qui n'a pas de passions en dehors du travail est mort à l'intérieur même s'il n'en a pas conscience.

Pour ma part, je suis intéressé par :
  • Le piano ;
  • La lecture ;
  • La science-fiction ;
  • La peinture numérique ;
  • La photographie ;
  • L'exploration ;
  • Les jeux-vidéo ;
  • Les humanités.

Les centres d'intérêts en dehors du travail sont essentiels à la constitution d'une personne équilibrée. C'est pourquoi je leur ai dédié une page entière.
Voir mes centres d'intérêts

Retour au sommaire